Sommaire

Un boisseau de cheminée est un bloc de maçonnerie creux qui, monté en empilement successif, est généralement utilisé en tubage de cheminée. Bien que de plus en plus souvent remplacé par un conduit de fumées métallique déjà pré-isolé et étanche, il ne manque pourtant pas d'avantages. Ce zoom vous les présente.

Boisseaux : utilisation et réglementation

Également appelé « conduit traditionnel », le boisseau forme, par empilement, le conduit permettant d'évacuer les produits de combustion d'un poêle, d'une cheminée ou d'une chaudière. Il garantit donc à la fois votre sécurité et les performances de votre appareil de chauffage.

La loi impose qu'il soit compatible avec le raccordement d'une installation à combustible gazeux, liquide ou solide, et d'un foyer fermé ou à biomasse.

Lire l'article Ooreka

Boisseaux : avantages et inconvénients

Stable et étanche, le boisseau assure le tirage nécessaire d'un appareil de chauffage. Il résiste naturellement à l'action des produits de combustion et à celle de la température de ces produits.

Il est également résistant au ramonage et aux agents corrosifs, y compris aux condensats acides des chaudières à condensation et à haut rendement.

Le boisseau a cependant quelques inconvénients. Plus lourd qu'un conduit en métal qui peut être maintenu en suspension, le conduit maçonné repose obligatoirement sur le sol de la maison. De plus, il est souvent tubé avec une gaine souple ou rigide pour garantir une parfaite étanchéité.

Lire l'article Ooreka

Boisseaux : types et matériaux

Si le boisseau traditionnel s'utilise dans les parties chauffées de la maison, il existe également des boisseaux isolés pour les parties extérieures et non chauffées.

Le modèle perforé assure quant à lui une prise de fumée et peut être muni d'une porte de ramonage intégrée.

Le boisseau peut être en terre cuite, un matériau naturel et écologique, mais aussi en béton, reconnu pour son inertie thermique. En béton allégé, il facilite la mise en œuvre extérieure. En céramique réfractaire, le boisseau, léger, peut s'habiller d'inox pour une esthétique contemporaine. En pouzzolane, une roche volcanique, il offre une excellente tenue aux températures élevées, ainsi qu'une très bonne inertie thermique. Il est par contre plus onéreux.

Lire l'article Ooreka

Boisseaux : pose

La pose des boisseaux est relativement simple, mais doit respecter les recommandations du fabricant, ainsi que certains impératifs (n'hésitez pas à faire appel à un professionnel, car ils sont nombreux).

Un seul dévoiement est autorisé, avec un angle maximal de 45° pour une hauteur de conduit de 5 mètres.

Respectez le sens de la pose indiqué par une flèche, la partie mâle de l'emboitement devant être dirigée vers le bas.

Le mortier bâtard destiné à les assembler doit être conforme aux prescriptions du DTU 24.1.

Le pied du conduit peut reposer sur une assise solidarisée ou non au gros œuvre.

Quant aux supports contre lesquels ce conduit est accolé, ils doivent être stables et incombustibles.

Lire l'article Ooreka

Boisseaux : prix et points de vente

Le prix d'un boisseau dépend du matériau, de ses dimensions et du fabricant.

Comptez à partir de 10 € pour un modèle simple en terre cuite.

Vous trouverez des boisseaux dans les magasins de bricolage, les enseignes spécialisées et sur internet.

Cheminées et poêles

Cheminées et poêles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de cheminées
  • Des conseils sur les matériaux, l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Avant de se lancer

Sommaire