Choisir son type de cheminée

Au moment de faire votre choix, de nombreux critères sont à prendre en compte. Entre les combustibles, les types, matériaux et formes de cheminée, Ooreka vous accompagne à chaque étape.

Sommaire

Comment bien choisir sa cheminée ?

Voici les principaux critères à prendre en compte au moment de votre choix :

  • l’aspect de la cheminée, rustique, classique ou contemporain ;
  • son emplacement ;
  • son rendement ;
  • sa puissance.

Lire l'article

Quel combustible choisir ?

Entre bois, électricité, gaz ou éthanol, quelle énergie choisir pour votre cheminée ? Découvrez avec Ooreka les atouts et les limites de chacune.

Cheminée au bois

Cheminée traditionnelle par excellence, la cheminée bois présente un rendement qui varie considérablement entre foyer ouvert (environ 10 %) et foyer fermé ou insert (de 70 à plus de 80 %). Qu’elle fonctionne avec des bûches ou des pellets (des granulés bois), elle doit obligatoirement être raccordée à un conduit de fumées. Elle nécessite également un espace de stockage pour le combustible et un réapprovisionnement régulier

Lire l'article

Cheminée électrique

Décorative, la cheminée électrique reproduit la vision du feu sans ses désavantages, mais sans la typique odeur de bois et le crépitement des flammes. Avec elle, nul besoin de conduit, une prise électrique suffit. Sa puissance sera choisie en fonction de la surface que vous souhaitez chauffer, sachant que la cheminée électrique reste un chauffage d’appoint.

Lire l'article

Cheminée au gaz

Imitant elle aussi l’apparence d’une cheminée traditionnelle, à foyer ouvert ou fermé, la cheminée au gaz peut être raccordée au gaz de ville ou à une bouteille de propane. Facile à installer comme à utiliser, elle nécessite malgré tout un raccordement à un conduit de fumées. Avec un rendement supérieur à 80 % pour les modèles les plus performants, elle peut chauffer une à deux pièces. Mais son prix d’achat est un peu élevé, ainsi que le coût du combustible, plus onéreux que le bois.

Lire l'article

Cheminée à l’éthanol

Essentiellement esthétique, la cheminée à l’éthanol offre le spectacle des flammes, mais ne constitue pas un moyen de chauffage, même d’appoint. Sans odeur ni fumées, elle ne nécessite aucun raccordement à un conduit, mais doit être utilisée avec prudence. L’éthanol étant en effet très inflammable, ce type de cheminée doit être parfaitement stabilisé et tenu hors de portée des enfants.

Lire l'article

Foyer ou insert ?

Selon que la cheminée soit à foyer ouvert ou fermé ou équipé d’un insert, son fonctionnement et son rendement ne seront pas les mêmes. Le spectacle du feu non plus. Explications.

Lire l'article

Cheminée avec foyer ouvert ou fermé

Entre foyer ouvert et foyer fermé, les différences sont considérables, principalement en termes de rendement.

Foyer ouvert

La cheminée à foyer ouvert a longtemps été la cheminée traditionnelle par excellence, offrant l’inimitable spectacle du feu. Aujourd’hui, son mauvais rendement ne permet pas de la considérer comme un moyen de chauffage. En effet, avec ce type de cheminée, ce sont presque 90 % de la chaleur qui s’échappent dans le conduit.

Lire l'article

Foyer fermé

Le foyer fermé doit être prévu dès la construction de la cheminée. Son rendement et son autonomie sont quasiment identiques à ceux d’un insert, avec les mêmes atouts sécuritaires. Le principal inconvénient de la cheminée à foyer fermé est l’importance des travaux nécessaires à son installation.

Lire l'article

Cheminée avec insert

L’insert est un appareil de chauffage qui s’encastre dans le foyer d’une cheminée existante pour en améliorer considérablement le rendement. Il diffuse ainsi la chaleur à la fois par convection et par rayonnement grâce à la vitre. En fonte ou en acier, il fonctionne à bûches ou à pellets, avec une autonomie qui peut atteindre 10 heures. Autre atout par rapport à un foyer ouvert : aucun risque de projection d’étincelles, ni de diffusion de cendres et de poussières dans la pièce.

Lire l'article

Les différentes formes de cheminée

L’implantation de la cheminée est bien sûr imposée par l’emplacement du conduit d’évacuation des fumées, même si un léger dévoiement est possible. Découvrez-les :

Les dimensions des cheminées

Les foyers fermés des cheminées et des inserts se déclinent en différentes tailles standard (de 55 cm à 89 cm environ), mais aussi en format XXL, en fonction de l’espace disponible et de l’esthétique souhaitée.

Les matériaux des cheminées

Les cheminées sont proposées en différents matériaux qui, outre leur aspect esthétique, devront tous résister à la chaleur.

  • Le bois est un matériau traditionnel et chaleureux.
  • La pierre se distingue par sa robustesse et une grande variété de styles.
  • Le marbre ajoute une touche luxueuse à la cheminée.
  • La brique, plus rustique, présente l’avantage d’accumuler la chaleur pour la restituer ensuite pendant plusieurs heures.
  • Le béton est un matériau économique et isolant.
  • Le métal (fonte, inox, acier) donne un style plus moderne à la cheminée.
  • La céramique enfin (carrelage, faïence) habille généralement le manteau.

Lire l'article

Cheminées et poêles

Cheminées et poêles : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles sur les types de cheminées
  • Des conseils sur les matériaux, l'installation et l'entretien
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider